Au plus proche d’un entraîneur …


VLADIMIR SOLOCH – entraîneur du LMRCV Hommes 

Pourquoi as-tu décidé de venir entrainer l’équipe senior du LMRCV ?

Je cherchais une première expérience en tant qu’entraineur senior, j’avais eu plusieurs propositions, mais c’est le projet sportif de Villeneuve qui m’intéressait le plus, sans compter le côté humain puisque j’y connaissais déjà beaucoup de personnes, à commencer par ma sœur et ma mère ! Et puis, c’est un club auquel j’étais déjà attaché par mon parcours en tant que joueur (lorsque j’étais junior au LMR on s’entraînait et on jouait à Villeneuve !) et en tant qu’entraîneur des jeunes (lorsque j’entraînais les cadets du LMR, au début, le lieu d’entraînement et de match était ici). Et puis, il y a Luc Cloderee qui m’a convaincu, avec qui j’ai vécu de belles aventures, lorsque nous avons participé aux finales nationales minimes UFOLEP avec l’entente LUC/Villeneuve, et qui a ensuite été mon préparateur physique au LMR en Fédérale 2. Cela a été l’argument déterminant, car c’était une assurance de débuter dans de bonnes conditions, avec un sportif de haut niveau, un homme de confiance, avec qui j’avais toujours été sur la même longueur d’ondes.

 

Quelles sont selon toi les qualités de ce groupe ?

C’est un groupe jeune, qui comprend très vite ce qu’on demande en termes de jeu et qui en demande toujours plus ! Les joueurs ont envie de bien faire et sont à l’écoute. De plus, le groupe contient un noyau dur de véritables compétiteurs ! C’est aussi le groupe idéal, au niveau des profils des joueurs, pour le jeu de mouvement que nous prônons avec les autres membres du staff.

Quels sont les objectifs de deux équipes ?

En début d’année nous avons défini trois objectifs pour l’équipe première. D’abord, à court terme, c’était de faire un meilleur début de saison que celui de l’année passée, au niveau administratif (en termes de licenciés) et en terme de jeu et de résultats. Avec le travail des dirigeants que je remercie (comme Jean-Marc Delort et Marie), et la mobilisation des gars, nous avons pu remplir cet objectif, malgré la défaite surprise à Etaples. Le deuxième objectif, à moyen terme, est de nous qualifier dans la poule honneur, c’est-à-dire de finir dans les 3 premières places de notre poule. Bien sûr, nous souhaitons accéder à la 2ème phase avec un maximum de points, donc l’objectif est de remporter tous les matchs retours, y compris à Saint-Omer et à l’Iris, ce qui ne sera pas facile, mais cela représente un beau défi à relever ! Les gars peuvent le faire et ont envie de vivre de bons moments de rugby ensemble. Enfin, sur le long terme, l’objectif est de permettre au club de retrouver la Fédérale 3 (qui avait été perdue avec la création du LMR).

L’objectif de l’équipe réserve est de produire du beau jeu, pour le plaisir de ses joueurs, d’offrir du temps de jeu aux joueurs du groupe première ou susceptibles de le devenir et de finir le mieux classé possible !

Si demain tu avais une baguette magique, quelle équipe rêverais-tu d’ entrainer ?

J’ai grandi alors que le jeu du Stade Toulousain était une référence. Aujourd’hui, même s’il y a de nouvelles grosses écuries qui font rêver les jeunes, le « jeu de main – jeu de toulousain » a marqué ma génération ! Donc le Stade Toulousain ! Ayant entraîné 7 ans en Alamercery, je me verrai bien avec leurs cadets, où la quantité et la qualité des joueurs doit être un régal pour n’importe quel entraîneur ! Mais, aux côtés de Luc, Romain et « Nounours », continuer à faire progresser notre groupe, à vivre une belle aventure humaine et sportive et atteindre la Fédérale 3 serait le plus beau des rêves… celui-ci réalisable !

VLADIMIR-SOLOCH