Les Villeneuvois au sommet !


Ce choc entre Villeneuvois (2ème) et Roubaisiens (3ème) avait tout d’un quart de finale d’accession à la fédérale 3.

Une entame maîtrisée des visiteurs permet au jeu de s’aérer et de voir Devins déchirer le premier rideau roubaisien au centre du terrain. Souvent dans la moitié de terrain des locaux, le LMRCV concrétise sa domination par la botte de Fenoy (0- 3). De retour sur la ligne d’essai roubaisienne, c’est Leclerc qui file à l’essai en force (0-8). Une nouvelle pénalité de Fenoy aggrave le score (0-11). C’est à ce moment que les Roubaisiens débutent réellement leur match, en enchaînant des touches à 5 m de la ligne villeneuvoise. Mauls, jeu au large, rien n’y fait, les Villeneuvois mettent les barbelés et ne prennent aucun point. Sur une dernière attaque au large, c’est Fenoy qui transperce et d’une superbe passe après-contact envoie Vergé à l’essai (0 16). Fin d’une première mi-temps idéale, avec une charnière villeneuvoise qui a su faire varier son jeu d’attaque.

La deuxième mi-temps a été plus hachée et nettement en faveur de Roubaix qui campe dans les 22 villeneuvois durant de longues minutes. Une nouvelle fois, le LMRCV ne lâche rien et n’encaisse pas de point. Sur une pénalité, Fenoy alourdit la marque (0-19). Dans un sursaut d’orgueil, les avants roubaisiens arrivent à franchir la ligne villeneuvoise (5-19).

Fin du match et explosion de joie, le LMRCV aura rendez vous avec Amiens le 2 avril pour une place en finale face à Saint Omer. Dans le match des réserves, ce sont les Villeneuvois qui ont pris le meilleur avec une nette victoire 12-47. Une victoire contre Amiens le 2 avril leur offrirait également les portes de la finale.

Réaction de l’entraineur du LMRCV (Vladimir SOLOCH) : « Mes impressions sont que le staff est très fier de ses joueurs, qu’on avait confiance en eux et qu’on leur avait rappelé toute la semaine ; les joueurs en ont pris conscience. Le début de match est quasi-parfait, malgré les points laissés au pied (le score aurait pu être plus lourd à la mi-temps) : le respect du projet de jeu, qui s’appuie sur un jeu de mouvement de tous les joueurs y compris des avants, animé par notre charnière qui a très bien géré, à permis de prendre le dessus sur Roubaix. Nous avons été impressionnés par les impacts physiques de nos joueurs qui ont su avancer et faire avancer l’équipe. Nous sommes aussi très contents de la défense en 2ème mi-temps, avec très peu de fautes (mais malheureusement quand même trop car nous prenons des cartons qui nous ont fait souvent jouer à 14) et le réalisme lorsque nous allons chez eux nous marquons 3 points contre 1 seul essai encaissé. On a vu un groupe avec une solidarité, une envie collective, partagée par les 2 équipes, et le « cercle » à la fin du match avec les 2 équipes à ce jour 2èmes est une très belle image, reflet d’un groupe heureux, qui a mérité ces 2 victoires ! Maintenant, le plus dur reste à faire ! « 

17240620_1819129425005118_392922563066562817_o