Les « putain de nanas en devenir » sauvent la première place du classement


Le dernier match de poule du championnat de France de fédérale 2 féminine se déroulait en région parisienne pour la réserve du LMRCV, ce dimanche 16 avril. Face à une équipe du Stade Français qui devait absolument gagner ce match pour espérer jouer les phases finales, les « putain de nanas en devenir » s’inclinent dans une belle bataille, mais sauvent leur première place du classement.

C’est vraiment un match de qualité qui s’est joué ce dimanche à Vaucresson, sur le terrain du Stade Français, entre les deux équipes premières du classement de la poule 2. Les joueuses du Stade Français étaient présentes, revanchardes et animées par l’urgence de se qualifier. Dès les premières minutes de jeu, le LMRCV se fait piéger en prenant deux essais sur des plaquages manqués. Et en première période, elles encaissent encore un essai par manque de vigilance sur une pénalité jouée vite.

C’est à ce moment là que les « putain de nanas en devenir » montrent leur caractère et prouvent encore une fois qu’elles méritent ce surnom : elles se créent beaucoup d’occasions, et parviennent à remettre la marche avant et à marquer deux essais. Jusqu’à la fin, elles se battent avec la manière pour tenter de renverser la situation. Dommage que le réveil ai été aussi tardif ! Score final : 19-10.

En minimisant cette défaite, la réserve du LMRCV conserve la première place du classement, et prend donc le chemin des phases finales des Réserves. (Le tableau des phases finales regroupant la meilleure équipe Réserve de chaque poule devrait être dévoilé les prochains jours…)

Philippe Riffard, coach de l’équipe, fait le bilan de cette phase qualificative : « Avec deux tiers de nouvelles joueuses – n’ayant joué au mieux qu’au rugby à 7 – on peut estimer que cette saison est une belle réussite, qui peut devenir une superbe saison à venir. Ce dernier match est une excellente préparation aux quarts de finale, car on risque de jouer contre une équipe au moins au même niveau, si ce n’est supérieur. A ce stade, c’est l’état d’esprit et l’expérience qui feront la différence. »

Composition de l’équipe titulaire du LMRCV : Adeline Boez, Donia Kither, Océane Courset, Fatoumata Koita, Louise Roussel, Sophie Dherbomez, Anastasia Rogez, Coralie Maurouard, Maia Pavlenko, Alice Hotton, Eloise Jachiet, Emeline Mikolajczak, Eugénie Tardieu, Maurane Dumont, Stéphanie Ricart

Remplaçantes : Emma Vernier, Marianne Gaumy, Anaëlle Bouzanne, Floraine Leduc, Mélanie Guiraud, Lauriane Léger

1016-Morelle.LMRCV_.2017