La réserve du LMRCV tenue en échec


Ce week end se disputait la deuxième journée du Championnat Fédérale 1. L’équipe réserve du LMRCV était opposée à l’Union Des Bords De Marne, Championnes de France de fédérale 2 l’an dernier. Les deux équipes qui étaient sorties perdantes de la première journée, avaient à cœur d’ouvrir le compteur.

Deux imposants effectifs se sont livrés bataille sur les terres de l’UBM et ce jusqu’à la dernière minute ! La première mi-temps est gâchée par une multitude d’en-avant de part et d’autre, malgré un soleil présent et une chaleur épuisante. Les Villeneuvoises ouvrent le score dès l’entame du match mais voient dans la foulée revenir l’UBM. 5 partout. Les joueuses des Bords De Marne marquent un essai sur l’extérieur avant la mi-temps malgré une défense solide des « Putain de Nanas en devenir ».

La seconde période est marquée par une large domination des Villeneuvoises tant dans l’occupation du terrain que de la possession de balle. Après les paroles de leurs coachs Hélène Ezanno et Philippe Riffard les joueuses du LMRCV sont revenues plus que jamais déterminées sur la pelouse. L’agressivité et le bel état d’esprit dont elles ont fait part n’ont finalement pas payé. Sur une récupération de balle suite à une passe mal ajustée l’UBM inscrit un essai en contre grâce à la vitesse de leurs trois quarts. On l’avait déjà senti en première période, mais la seconde en fut la parfaite démonstration. Une volonté d’accélérer le jeu de la part du LMRCV mais un jeu segmenté par les entrées quasi omniprésentes du staff médical de l’UBM. Les efforts des Villeneuvoises ne sont pas vains puisqu’elles décrochent dans les dernières minutes le point de bonus offensif.

Score final : 17 – 12 en faveur de l’UBM.

SI les joueuses du LMRCV repartent avec beaucoup de regrets, en raison notamment des nombreuses occasions d’essais non concrétisées. Leurs entraineurs voient eux du positif à retenir. La défense au ras a été correctement maîtrisée à la différence de la semaine passée.

Avec un « renouvellement d’effectif de plus de 50% » nous confiait Hélène Ezanno, tout est à refaire, les filles doivent apprendre à jouer ensemble. Philipe Riffard a conscience que les trois quarts doivent aussi maitriser la défense au large.

Une chose est sûre, les joueuses du LMRCV n’ont pas fini de travailler le placement défensif et les plaquages puisqu’il faudra qu’elles attendent Novembre avant de passer dans un cycle « attaque » selon les dires de leurs entraineurs.

22051082_1652074204842841_1242333890844827173_o

La composition :

 

1 – Emma Vernier

2 – Adeline Boez

3 – Margaux Louis

4 – Claire Charrier

5 – Charlène Casport

6 – Marie-Colombe Hansen

7 – Anas Tasia

8 – Marie-Lou Proy

9 – Elodie Bouguermouh

10 – Manon Journet

11 – Anaëlle Bouzanne

12 – Mathilde Berthou

13 – Juliette Gaudron

14 – Justine Prt

15 – Eugénie Tardieu

 

Remplaçantes : Emilie Laigle, Océane Courset, Adeline Lamoine, Romane Paw, Mélanie, Elise Delannoy, Joséphine Lechartre