Un président discret mais très actif


 

Avant de parler du président, parlons du joueur !

Pourquoi le rugby ?

J’étais très mauvais au foot

Ton premier club ?

Le L.U.C

Ton poste de prédilection ?

3ème ligne

Ton numéro de K1K1 ?

80 à VIE ! ( les K1K1 comprendront !)

Allez raconte nous ton plus beau souvenir avec le LMRCV …

La montée F3 !

Cette année là, nous avons dominé le championnat honneur toute la saison, nous avions un super groupe avec une super dynamique de travail, malgré le départ de joueurs cadre la saison précédente.

Nous avons décidé avec des joueurs de ma génération, issus de la formation villeneuvoise, d’évoluer au niveau fédéral et nous sommes restés en F3 jusqu’à la fusion des 3 clubs, pour créer le LMR.

Un autre beau souvenir est le titre de championne de France des féminines en 2016, qui faisait entrer le LMRCV dans l’histoire française du rugby.

Quand tu n’es pas avec le LMRCV, que fais-tu ?

Je travaille et j’essaie de m’occuper de ma famille.

Tu es devenu cet été le nouveau Président du LMRCV. Qu’est-ce qui t’a amené à te lancer dans l’aventure ?

Je n’ai jamais eu comme objectif d’être président. Certaines personnes sont venues me chercher comme Patrick Veteau et Jean Michel Molle.

Ce qui m’a conforté dans ma décision, c’est l’engouement de mon équipe actuelle à me suivre (conseil d’administration= 32 pers), avec beaucoup de gens de ma génération avec qui nous avons eu quelques réussites sportives .

Raconte nous ton projet en quelques lignes.

L’organisation est totalement différente, il y a un vice président par section (féminine, masculine et EDR) .

Un budget annuel est alloué à chaque vice président pour gérer sa section en « Patron » , mais il va de soi que chaque grosse décision est mûrement discutée et se prend de façon collégiale.

Avec ce système, nous avons voulu être plus réactifs, plus souples, afin de mieux répondre aux attentes des joueurs et entraîneurs .

Autres nouveautés, des « commissions » (communication, emploi , juridique…) ont été mises en place : elles sont composées des membres du conseil d’administration ayant des compétences dans ces domaines et sont à disposition des vices président pour animer les sections.

Parle nous un peu des équipes jeunes ?

Après une saison compliquée, dans le fonctionnement pour notre EDR, nous avons réussi à recréer rapidement, une dynamique et à obtenir des résultats. Mon objectif était d’avoir un maximum d’éducateurs avec une grosse expérience Rugby, capables de retransmettre leur passion aux gamins de façon ludique.

Aujourd’hui notre EDR se porte bien, grâce également à notre travail fait auprès des écoles primaires de Villeneuve d’Ascq, Mons en Baroeul et notre tournoi Soletanche qui rassemble 2000 enfants chaque année.

Nous avons beaucoup à faire dans le domaine des cadettes , cadets et juniors où nous n’avons pas l’effectif escompté et je pense qu’il faut « draguer » les collèges et lycées de notre secteur, tout comme nous le faisons pour les écoles primaires toute l’année.

L’objectif est de hisser notre niveau de jeu et d’avoir le même plan de jeu que nos équipes séniors afin de permettre une intégration rapide aux individus évoluant de catégories.

Et pour les équipes moins jeunes ?

Au niveau séniors masculin, l’objectif en accord avec les garçons est d’aller jouer au niveau Fédéral pour découvrir une autre dimension.

Après une belle saison 2016-17 ( nous terminons 3èmes ) nous souhaitions monter cette année. Le démarrage ne s’est pas passé comme souhaité, mais nous avons le temps !Je peux comprendre que nous intégrons de jeunes joueurs et qu’il nous faudra un peu plus de temps pour atteindre notre objectif.

Côté séniors féminin, l’objectif sera de nous maintenir au meilleur niveau français et nous avons fort à faire car aujourd’hui toutes les équipe de top 14 et de pro D2 s’équipent d’équipe féminine (Montpellier , Toulouse…) avec des budgets nettement supérieurs au nôtre .

Il faut impérativement que nous continuions notre politique de partenariats privés afin d’étoffer notre budget et nous permettre d’avoir les moyens de nos ambitions. Le groupe féminin fonctionne bien : l’équipe première est 2ème du Top 8 et l’équipe réserve commence à trouver ses marques dans sa nouvelle poule.

De plus, l’équipe réserve devient un vrai réservoir pour le Top 8, ce que nous avons toujours souhaité .

Je suis également très fier que le LMRCV soit un gros pourvoyeur de l’équipe de France , quelle fierté de voir nos filles évoluer en équipe de France à 7 et à 15 , il faut que ça continue !

Décris le LMRCV comme tu le rêves dans 10 ans 🙂

Avant ça , je souhaiterai parler des 10 dernières années au LMRCV pour souligner son évolution .

En 10 ans , nous avons créé une équipe sénior (partie de 4ème série, pour jouer aujourd’hui au plus haut niveau régional) , créé des équipes cadettes, cadets et juniors et fait évoluer notre équipe féminine d’Armelle Auclair à un leader de Top 8.

Je tiens à souligner le travail considérable de Patrick VETEAU et de son équipe (j’aimerai avoir le ¼ de son palmarès…) , je tiens également à le remercier sur l’état financier stable et serein dans lequel il m’a transmis le club, ce qui nous permettra de construire une avenir sûr.24273786_1508011355903244_926274742930344748_o

Dans 10 ans , nous aurons déjà un superbe Club House , en cous de construction ! La mairie, qui nous a toujours soutenu, a décidé de s’investir encore plus et d’afficher nos ambitions communes par un beau bâtiment flambant neuf pour Août 2018.

Le LMRCV aura une équipe Pro féminine et le rugby féminin sera considéré à sa juste valeur .

Notre équipe masculine évoluera au niveau fédéral, suivant les ambitions des garçons, avec une majorité de joueurs issus de la formation de notre région. En effet, je suis persuadé que nous avons de très bons rugbymen sur notre territoire des Flandres et je miserai avec eux.

Notre EDR gardera la même dynamique avec pour but la découverte du rugby et le développement des valeurs « courage , solidarité et estime de soi » tout en veillant à l’intégration de chacun quelque soit son niveau ou son origine sociale .

Le tout dans une ambiance familiale qui caractérise notre club aujourd’hui .

Vert et bleu pour toujours !

Geoffrey BREMENT

geoff