RUDL – LMRCV


Les joueurs et le staff attendaient la reprise avec impatience, après plus de quatre mois sans jouer. Ces rencontres semblaient déjà constituer un test important, puisqu’il est toujours compliqué d’aller s’imposer sur les terres du Rugby Union Dunkerque Littoral, d’autant plus pour le premier match du championnat, là où tous les réglages ne se sont pas encore terminés.


71182367_980514992291008_996914995197378560_o

L’équipe réserve faisait figure de favori à l’entame de ce match, compte tenu du titre remporté la saison précédente. Cependant, les joueurs s’attendaient à une opposition rude, face à une équipe dunkerquoise qui aime le défi physique et le jeu au près.

C’est exactement ce qu’il s’est produit en première période. Malgré un premier essai rapide de Marc Oupoh pour Villeneuve, c’est bien Dunkerque qui domine la première mi-temps. A l’image de ses avants, l’équipe du littoral domine les impacts et inscrit deux essais, ce qui lui permet de passer devant à la pause, 15-10, malgré quelques fulgurances des ¾ Villeneuvois.

La deuxième période prend une tout autre tournure. Les joueurs du RUDL commencent à subir physiquement et ce sont les verts et bleus qui peuvent déployer son rugby, comme prévu. L’équipe lance le jeu grâce à ses avants, qui servent de rampe de lancement à des ¾ de feu ! Une ribambelle d’essais est inscrite lors de ce deuxième acte, avec notamment plusieurs réalisations des nouveaux arrivants dans l’équipe, à l’image de Jawel Tamini ou Benoît Leroy. Le score final est sans appel, 15-53. Villeneuve remporte une belle victoire malgré des débuts compliqués. Des réglages sont encore à faire, mais la préparation physique et l’impact des remplaçants ont eu raison des adversaires du jour.

71279018_980517595624081_4599112042106847232_o

70514363_980493375626503_3113747153822941184_o

Après cette belle entrée en matière, il est temps pour les joueurs des équipes premières de prendre
place. Une première rencontre difficile pour les Villeneuvois qui se déplacent et qui rencontrent une équipe rugueuse.

Le coup d’envoi est donné par Dunkerque, les joueurs de la métropole mettent alors la main sur le ballon. Le vent dans le dos et les fautes répétitives des joueurs du RUDL permettent aux « Verts et Bleus » de dominer ce début de rencontre, mais surtout d’ouvrir rapidement le score (0-3). Le LMRCV gonfle la marque rapidement, les avants sont conquérants et les trois quarts percutants. Anthony Leclercq perce le rideau défensif, il déborde la défense sur une vingtaine de mètres avant d’envoyer Pierre Chrisostome dans l’en-but (0-8). Une nouvelle pénalité transformée par Anthony Leclercq (0-11). Pierre Chrisostome, toujours dans les bons coups, accélère, slalome… Il est insaisissable. Il franchit la ligne pour porter la marque à 0-18 après seulement 18 minutes.

70810453_980501175625723_6487919649638842368_o

Les 20 minutes suivantes sont maîtrisées par Dunkerque, mais leurs attaques se retrouvent annihilé dans les 22 mètres de Villeneuve qui défend avec vigueur et n’encaisse aucun point avant la mi-temps. Au contraire, un nouvel enchaînement de la ligne d’arrières des joueurs de Villeneuve propulse Guillaume Vergé en terre promise (0-25).

71103398_980494925626348_6570018709711093760_o

La seconde mi-temps reprend et rien ne semble pouvoir arrêter les Villeneuvois en cet instant. Anthony Leclercq passe la ligne de marque après une action explosive. Louis Goolen lancé dans la défense perce, il parvient à transmettre la balle après contact pour envoyer son compère du centre du terrain à l’essai. Peu de temps après, la balle est récupérée par Villeneuve, alors tout va très vite. Maxence Authier accélère, passe à Maxime Franquart qui perce. Le demi de mêlée fraichement rentré sème le trouble entre les lignes de défense avant de transmettre à Peyo (Pierre Chrisostome encore lui !) qui s’offre le luxe d’inscrire un triplé à la 60ème minute (0-37). À l’instar de la fin de première mi-temps, la fin de la seconde est maîtrisée par Dunkerque, sous une pluie battante. Durant cette dernière période, le RUDL parvient par deux fois à marquer en force (12-37). Les cinq dernières minutes sont synonymes de combat pour les Villeneuvois qui souhaitent garder leur bonus, chose faite après avoir plié pendant ces derniers instants, ils n’ont rien lâché pour garder cette victoire bonifiée.

Cette première journée se conclut sur deux victoires bonifiées, les deux équipes masculines ont réussi à ramener les 5 points de ce déplacement à Grande-Synthe. Il faut maintenant se tourner vers la réception de l’IRIS ce dimanche 29 septembre.