Rugby Club Maubeuge – LMRCV : De rudes combats dans l’avesnois ! [Résumés]


Il est toujours compliqué d’aller jouer à Maubeuge. Malgré la série le quasi sans faute et cette série de trois victoires pour débuter le championnat, c’était un véritable test qui s’offrait aux Villeneuvois, soucieux de confirmer leur bon début de saison. Le combat s’annonçait rude, et cela s’est rapidement confirmé.

Les équipes réserve entrent sur le terrain sous les nuages de l’Avesnois. Le choix a été fait de remanier le groupe 1bis pour ce déplacement à Maubeuge. Décision judicieuse au vu de la physionomie du match. Villeneuve-d’Ascq donne immédiatement le ton. Il suffit d’une action après la réception du coup d’envoi pour que les Villeneuvois inscrivent un premier essai. Ensuite, tout s’enchaîne. La présence physique du paquet d’avant villeneuvois facilite les débats et les « Verts et Bleus » marquent à plusieurs reprises. Nous retiendrons particulièrement la percée de Henri-Jean Gonet, qui trouve une faille dans le rideau défensif, accélère. Il est pris par le dernier défenseur, mais transmet la balle à Théo Raguin avant d’être amené au sol. Le première ligne montre qu’il est en jambes et parvient seul, après une course de 30 mètres, dans l’en-but maubeugeois. Score final 7 à 75, nouveau bonus offensif.

IMG_4013

L’équipe réserve remporte une quatrième victoire bonifiée. C’est un début de championnat idéal pour le groupe dirigé par Yannick Mylle et Cédric Lafraise. 

15h, les équipes premières se mettent en place et en ce début de partie, c’est Maubeuge qui met la main sur le ballon. La stratégie de l’équipe à domicile est simple et consiste à jouer dans l’axe. Cela s’avère payant, car Maubeuge obtient et transforme une pénalité dans les 22 mètres de leurs adversaires (3-0). Villeneuve reprend le contrôle de la balle. Mêlée à l’entrée des 22 mètres de Maubeuge, la balle est sortie par Maxime Franquart qui envoie Louis Goolen dans la ligne défensive. Ce dernier se fraie un passage à grands coups d’épaule. Il est arrêté à quelques mètres de l’en-but. Le ballon est rapidement éjecté, Victor Provo bien lancé plonge derrière la ligne de marque (3-7). Quelques minutes plus tard, Victor Provo encore lui transperce le rideau défensif et inscrit un second essai (3-14). Les Villeneuvois vont inscrire un troisième essai durant ce temps fort. Les avants forment un maul à 5 mètres de la ligne de marque, une lutte âpre s’engage. Théo Plagnol finit par se délier du regroupement, il raffute le dernier défenseur et marque (3-19). Avant la pause, Maubeuge recolle au score en inscrivant un essai (8-19).

IMG_4187

La seconde mi-temps reprend sous les mêmes hospices. Maubeuge tente d’enfoncer la défense villeneuvoise avec ses avants. Les charges répétées usent la défense de Villeneuve qui tient bon malgré tout. Pris pour un excès d’engagement, un troisième ligne avesnois reçoit un carton rouge. Les « Verts et Bleus » en profitent. Sur une touche obtenue à l’entrée des 22 mètres, les avants de Villeneuve forment encore un maul. Le groupé pénétrant avance rapidement, le ballon est envoyé sur l’aile de Guillaume Apolda qui marque un quatrième essai (8-24). Distancés au score, les Maubeugeois ne lâchent rien. Les joueurs de la métropole se mettent beaucoup à la faute et Maubeuge dans son style caractéristique en profite pour aplatir le ballon dans l’en-but à deux reprises (18-24). Il ne reste plus qu’une poignée de minutes, quand les Villeneuvois dans un sursaut d’orgueil reprennent le jeu à leur compte. Après une touche bien négociée, il faut plusieurs temps de jeu avant que Louis Goolen ne se lance et plonge derrière la ligne d’en-but (18-31). Il ne reste que très peu de temps, mais Villeneuve veut aller chercher le point de bonus offensif, toutefois la pugnacité de la défense maubeugeoise ne laissera pas aux « Verts et Bleus » ce plaisir. L’arbitre siffle la fin du match sur le score de 18-31.

IMG_4197

Une nouvelle victoire à l’extérieur pour l’équipe première de Villeneuve qui garde ainsi sa place de leader. Il manque le bonus offensif, mais face à un adversaire sûr de ses atouts et jouant un rugby fermé, le résultat est satisfaisant. Les joueurs se préparent désormais à recevoir Calais, match entre deux équipes du haut de classement, au stade Emmanuel Thery le dimanche 10 novembre.