Lille Iris – LMRCV : Derby sous haute tension pour la dernière de l’année !


Villeneuve réalise un très beau parcours cette saison. L’équipe se méfiait cependant de ces rencontres face à l’Iris, face à un rival de longue date qui joue aussi les premières places.

L’équipe réserve a commencé la saison sur les chapeaux de roue et enchaîné les larges victoires, dans des rencontres où les joueurs ont rapidement mis un terme à tout doute sur l’issue des débats. Cependant, les matchs face à l’Iris revêtent toujours un aspect particulier, de par la rivalité entre les deux équipes et la ténacité des Irisés sur leur terres, qui ne lâchent jamais le morceaux avant d’avoir tout donné.

 Villeneuve début le match comme souvent cette saison en marquant deux essais par Gauthier Bouckaert et Nicolas Mutter pour mener rapidement 14 – 0. Cependant, les fautes techniques et les conditions de jeu rendent la partie plus hachée qu’à l’accoutumée et les Verts et Bleus encaissent un essai qui réduisent l’écart : 5 – 14. Villeneuve ne laisse pourtant pas l’adversaire revenir dans le match. Deux nouveaux essais sont marqués avant la mi-temps, d’abord grâce à Thibault Leroy, puis par l’intermédiaire d’Ywenn Nivet, suite à une magnifique course depuis le milieu de terrain. 5 – 28. La pause permet aux Irisés de relever la tête, et suite à une erreur d’entrée de jeu, il s récupèrent le ballon dans le camp Villeneuvois et marquent. 10 – 28.C’est pourtant Villeneuve qui met fin aux débats. Suite à un coup de pied bien senti, Maxime Bezai récupère le ballon et n’a plus qu’à marcher dans l’en but. Ce dernier essai du match porte le score à 5 – 33 pour empocher un nouveau bonus offensif. 

La réserve l’a emporté mais l’opposition des rouges et or ont rappelé à nos joueurs qu’il faudra rester concentrer jusqu’à la toute fin de la saison s’ils veulent éviter une déception lors des phases finales.

Un derby est toujours un match particulier. Lorsque les deux équipes premières entrent sur le terrain, cette tension unique est exacerbée, car au classement les adversaires occupent les deux premières places. La rencontre hivernale s’engage dans la boue du stade des Ormes. 

Dès les premiers instants, Villeneuve d’Ascq met la marche avant. Les contacts sont rudes et au vu du terrain, il est clair que les deux équipes ont réduit leurs plans de jeu. Les deux paquets d’avant se mettent donc au défi. Et, à ce jeu dans ce début de rencontre ce sont les Villeneuvois qui prennent l’avantage. Cela demande plusieurs offensives, mais ce travail de sape paie et les Verts et Bleus ouvrent le score d’une pénalité rapidement suivie d’une seconde marque au pied, de Julien Perea (0-6). Pris dans ce début de match, l’IRIS brille malgré tout sur des actions en contre. Relançant depuis leurs 22 mètres, la ligne de trois-quarts des joueurs à domicile trouve de l’espace à l’aile. La percée se termine à quelques mètres de la zone de but. Les Irisées ne parviennent pas à marquer sur cette incursion, mais Villeneuve écope d’un carton blanc. Quelques instants plus tard, Villeneuve récupère la possession et par un bel enchaînement des avants et des trois-quarts pousse l’IRIS jusqu’à 5 mètres de la ligne de marque. Les Verts et Bleus organisent des pick and go. Le jeu à zéro passe fonctionne sur une feinte Alexis Belingheri perce le rideau défensif et aplatit entre les poteaux (0-13). L’IRIS domine la fin de la période mais ne parvient pas à marquer. Mi-temps (0-13).

La seconde mi-temps s’engage mal pour Villeneuve. Il suffit d’une petite minute à un trois-quarts irisé pour faire un exploit offensif, transperçant la défense entière. Il finit sa course entre les poteaux (7-13). Au retour des vestiaires démarre un nouveau match, l’IRIS a retrouvé de sa superbe. Les joueurs locaux avancent sur les impacts, mettent la main sur le ballon et dictent leur rythme. Sur une pénalité, ils trouvent une touche à 5 mètres de l’en-but. Villeneuve repousse le premier assaut, mais l’IRIS obtient une nouvelle touche. Une fois de plus mis en échec, l’IRIS obtient encore une pénalité, mais à cet instant le match s’envenime. Une bagarre éclate. Tout le monde y participe. Les mauvais coups fusent un court instant. Obligé par la situation, l’arbitre sanctionne l’IRIS de deux cartons rouges et Villeneuve en reçoit également un. Le match reprend et Villeneuve profite de cette supériorité numérique pour reprendre le jeu à son compte. Les Verts et Bleus s’installent longuement dans les 22 mètres irisés. Cette domination se concrétise par 3 nouveaux points transformés par Sofyan, fraîchement entré en jeu (7-16). Villeneuve retourne dans le camp adverse et obtient une nouvelle fois une pénalité, le choix est fait de prendre les points. Sofyan rate (involontairement). Les défenseurs ne suivent pas, contrairement à Maxence Authier qui profite de ce moment de flottement dans la défense pour se jeter sur le ballon et aplatir (7-23). Dans les derniers instants, l’IRIS s’empare de la balle et tente, dans un baroude d’honneur, de prendre une dernière fois le score. Malgré deux nouveaux cartons reçus par les Villeneuvois, aucun point ne sera plus marqué avant le coup de sifflet final. 

Les Villeneuvois finissent leur année 2019 avec une belle et difficile victoire. Ils l’emportent contre leurs rivaux directs. La prochaine rencontre se déroulera après les fêtes, le 12 janvier au stade Emmanuel Thery contre Saint-Omer. Joyeuses fêtes !  

LMRCV IRIS