Béthune – LMRCV : Extérieur à domicile, une victoire pour finir.


Pour le dernier match de la saison, le LMRCV devait se déplacer à Béthune, lanterne rouge du championnat honneur des Flandres. Le terrain de Béthune fermé rend le déplacement impossible, les deux équipes décident de délocaliser le match au stade Emmanuel Thery. Villeneuve joue donc son dernier match de saison régulière à la maison. Malheureusement les équipes réserve sont encore une fois laissées de côté pour les garçons, mais les filles de la fédérale 1 reçoivent Évreux ce dimanche. Décision est prise de faire jouer les garçons en lever de rideau pour l’équipe féminine afin que cette journée soit une fête rugbystique ouverte à toutes les sections du club.

 

Béthune LMRCV 2

Dernière haie d’honneur de la saison régulière !

Le début de match est brouillon de la part des deux équipes. Les crampons n’ont pas foulé le terrain depuis presque un mois et les repères, ainsi que les timings, peinent à revenir. Les deux équipes se créent des occasions, mais les pénalités sont ratées de chaque côté. Béthune tient la dragée haute au joueur de la métropole. Ils ont à cœur de faire une belle partie, pour ce dernier match de saison régulière. Les Villeneuvois parviennent tout de même à mettre la marche avant, en passant par une bonne conquête. À la suite d’une touche, les gros forment un maul productif. Béthune écroule et leur pilier écope d’un carton jaune. Il aura fallu du temps pour que les « Verts et Bleus », jouant désormais avec leur parure noire, se règle et trouve la faille. Un bon enchaînement et Victor Provo perce pour finir sa course dans l’en-but (0-5). Béthune ne relâche pas ses efforts pour autant. La paire de centres béthunoise trouve de la place et perce, l’arrière-garde villeneuvoise arrête l’action, mais se met à la faute. Nathan Owsinski. Quelques instants plus tard, Julien Sauvage joue son duel sous une chandelle. Dans l’action, il percute son vis-à-vis. Son geste est considéré comme volontaire, il reçoit à son tour un carton jaune. Finalement, les actions du LMRCV se lancent au mieux sur la conquête. En infériorité numérique, Villeneuve parvient à garder de l’avancée et sur une passe au pied Théo Plagnol marque le second essai (0-12). Les avants continuent leur travail de sape et Victor Provo en profite pour alourdir la marque (0-17). Mi-temps.

 

Béthune LMRCV 1

Ugo Gransard, à l’aise dans les airs !

Le retour après la pause a été un sujet de travail pour les leaders du championnat, mais cette fois, et malgré quelques ratés, le début de seconde mi-temps est positif et, sur un groupé pénétrant, Jérémy Caffet aplatit (0-22). Béthune répond avec brio, dans une action débridée et bien construite, ils parviennent au bout de leur effort à passer la ligne de marque (5-22). La fin de match tourne complètement à l’avantage de Villeneuve. L’entrée des finisseurs fait la différence et Béthune, sans négliger tout le courage dont cette équipe fait preuve, finit par lâcher. On ne retiendra qu’une action de cette seconde période. Villeneuve reçoit l’engagement. Après un temps de jeu, les « Verts et Bleus » mettent en place leurs cellules, Benjamin Dulcide casse le plaquage et accélère. Il laisse l’arrière de Béthune sur les fesses sur un cadrage-débordement à en faire frémir tous les trois-quarts du monde. Finalement, repris par l’ailier de Béthune à cinq mètres de l’en-but, il lève la balle pour Jérôme Ramus qui profite du bon travail de son compère de la troisième ligne pour marquer sans effort. Énumérons tout de même les joueurs ayant gonflé le score : Bryan Hinderholtz, Ugo Grandsard, Julien Sauvage, Thomas Lathière, Jérémy Caffet. Score final (5-52).

Villeneuve-d’Ascq sort vainqueur et invaincu de la phase régulière du championnat Honneur des Flandres, sur une belle haie d’honneur laissant la place aux filles de l’équipe de fédérale 1. Les premiers objectifs fixés cette saison sont remplis. La prochaine rencontre, incertaine en ces temps de confinement, devait être contre Maubeuge, en demi-finale. L’histoire n’est pas finie, il reste un bouclier à soulever pour parachever cette saison.

Nous en saurons plus dans quelques temps, quand tout le monde pourra ressortir de chez soit. En ces temps compliqués, restez chez vous et prenez soin de vous ! On se croisera bientôt, au bord des terrains ! Go LMRCV !

 

Béthune LMRCV 4

Place aux filles !

Rédigé par J. Caffet.