Merci Romain !


Romain Lebrun, l’entraîneur des lignes arrières du LMRCV, raccroche les crampons au terme de cette saison historique. Retour sur son engagement au service de la performance d’un groupe.

En septembre 2015 Vladimir SOLOCH, qui vient d’être nommé à la tête de l’équipe seniors du LMRCV, a une conversion avec son premier entraîneur, Jean-Marc LEBRUN, secrétaire du club. Ce dernier lui glisse à l’oreille au sujet de son fils : « tu devrais appeler Romain, le rugby lui manque, qui sait, il pourrait venir de temps en temps t’aider ! ». Aussitôt Vlad appelle son ami d’enfance et témoin de mariage, celui qui l’a fait découvrir, aimé et débuté le rugby. Ensemble, ils ont joué de benjamins à seniors et ensemble ils ont débuté en tant qu’éducateurs à l’école de rugby du LUC. Aussitôt Romain accepte de venir donner un coup de main. La complicité avec Luc et « Nounours » (Frédéric Weiss) est immédiate. Le coup de main dure… 5 saisons !

Romain

En charge des trois-quarts du LMRCV, Romain est ce technicien du détail, soucieux de la bonne course, de la justesse de la passe, des repères assimilés, de l’efficacité des actions individuelles au service du mouvement collectif. Une spécialité se dégage vite avec Luc, celle de « chauffer » littéralement les gars. Les échauffements d’avant match sont millimétrés à la minute près, grâce à un sérieux rodage expérimenté au fil des années, avec l’aide des joueurs. Durant ces échauffements, Romain, plutôt contenu dans la vie quotidienne, laisse parfois éclater au grand jour toute sa motivation, toute son énergie tel un boxeur dans un ring avant le combat. L’entraineur, s’il n’était pas entraîneur, serait alors prêt à en découdre sur le terrain. Mais c’est du bord du terrain que Romain doit vivre, souvent avec stress, les minutes de matchs haletants. Avec le brassard jaune d’Adjoint terrain, en alternance avec son complice Luc et cette année avec Adrien Prévosto, il est celui qui inlassablement apporte les tees aux buteurs, donne les petits conseils au cours des matchs et parfois même, se fait reprendre par le représentant fédéral lorsque, emporté par son enthousiasme, il encourage trop fort ses joueurs, déplaisant au délégué de la FFR. 

Rom 4Romain a contribué à faire de l’équipe seniors ce qu’elle est aujourd’hui. Avec Luc et Vlad, ce trio complice a su imposer un style de jeu, un état d’esprit, avec une méthode, faite d’écoute, de communication et de confiance mutuelle avec les joueurs. Le chemin n’a pas été simple. Si dès sa première saison, Romain lève le bouclier de Champion de Promotion Honneur (saison 2015/2016, vainqueurs de la « plate » soit 9e aux finales nationales de rugby à 7), et si la saison suivante est marquée par de nombreuses victoires notamment des derbys haletants contre l’Iris ou Roubaix (3èmes du championnat à l’issue de la saison 2016/2017, médaille de bronze aux finales nationales de rugby à 7), il y aura eu aussi une saison de doutes, compliquée, durant laquelle le trio a dû se remonter les manches, pour éviter la relégation (saison 2017/2018, finalement 5e du championnat). Dans ces moments difficiles, le groupe a su en sortir plus fort, entouré de son staff dévoué au premier rang desquels Romain n’a jamais baissé les bras. Convaincu comme jamais que ce groupe pourrait aller loin, Romain a toujours eu un discours encourageant et mobilisateur. Le résultat : une progression fulgurante, notamment de la ligne des trois-quarts, une finale ratée de peu la saison dernière (saison 2018/2019, 3e du championnat) et des demies qui ont donné le frisson dans le dos. Malgré les contraintes professionnelles et familiales (Romain est l’heureux papa d’une petite fille depuis janvier 2019), Romain ne pouvait pas abandonner le groupe arrivé si près du but. Il se le promet alors : il continue un an, à force de sacrifices personnels, au service du groupe, pour accéder au graal : amener le LMRCV à la finale territoriale et aller chercher le bouclier avec ce groupe de compétiteurs, acharné de travail. La suite est connue de tous. Romain n’aura pas de photo souvenir Romain + Vladavec le bouclier tant désiré, mais gardera, comme tous les joueurs qui ont bénéficié de ses conseils et de ses entraînements minutieux, des souvenirs indélébiles d’une saison parfaite et de cinq saisons passées au LMRCV, de la Promotion honneur à la Fédérale 3, avec un sentiment de devoir accompli. Des tribunes aux côtés de Luc et « Nounours », Romain pourra peut-être désormais regarder les matchs un peu plus sereinement (et encore, ce n’est pas si sûr pour ce passionné !) Et il pourra passer quelques soirées au chaud… jusqu’à qu’on lui redemande un coup de main !

 

 

 

Geoffrey Brement, le président du club, au nom de l’ensemble de l’équipe dirigeante et bénévole, Jérémy Caffet, le capitaine, au nom de tous les joueurs et Vladimir Soloch, le manager et ami, au nom de tout le staff depuis 2015, espèrent pouvoir le revoir rapidement en compagnie de toute l’équipe, fêter la montée, chanter une dernière fois l’hymne du groupe, qui restera longtemps dans la tête de Romain et de tous les joueurs, et lui dire tout simplement : Merci Romain !