Dimanche dans la grisaille au Vélodrome de Roubaix


Villeneuve attendait ce derby face à Roubaix avec impatience.  A la fois l’occasion de se mesurer à une équipe qui joue le haut de tableau, mais aussi adversaire de longue date.

13h30 Au vélodrome de Roubaix l’équipe réserve entame un dimanche après-midi morose pour le LMRCV, battue dans les duels individuels l’équipe réserve ne parvient pas à poser la main sur le ballon et subit trop le jeu, au tableau d’affichage les roubaisiens prennent une avance confortable. En Seconde mi-temps, les villeneuvois avec un sursaut d’envie parviennent à imposer leur physique et remettre la main sur le ballon mais de courte durée et ne parviendront jamais à inverser la tendance. L’apprentissage sera long, il faudra être patient, Pierre Paitrault le capitaine de l’équipe se veut rassurant notamment sur l’état d’esprit collectif du groupe réserve qui se tourne désormais vers le prochain match.

 

RRO_0033

Crédit photo Luc Laly

 

15h00. Le Vélodrome André Pétrieux s’apprête à accueillir les deux équipes fanion, sous la grisaille familière du Nord. Nos verts et bleus pénètrent sur le terrain, déterminés à imposer leur jeu face au vieil ennemi Roubaisien, que beaucoup  de Villeneuvois de longue date connaissent bien. Pourtant, dès les premières minutes, la partie ne tourne pas en faveur de notre équipe récemment promue en Fédérale 3. La possession n’est pas particulièrement en faveur de Roubaix, mais l’adversaire du jour est pragmatique. Deux incursions dans les 22 de Villeneuve conduisent à deux essais, l’un, collectif, l’autre de pénalité. Pendant ce temps, trois points sont inscrits par le LMRCV, le score est de 14-3. Le RCR est sûr de sa force, et continue à mettre la pression sur son adversaire du jour, le faisant reculer en défense, ce qui mène à un nouvel essai, que le buteur Roubaisien n’hésite pas à transformer, 21- 3. La partie est hachée est les deux équipes commettent de nombreuses fautes, leur permettant chacune d’ajouter 3 points à la marque pour porter le score à 24-6. La fin de la mi-temps voit nos valeureux guerriers camper dans les 22 adverses capables par séquences d’imposer leur rythme à la fois offensivement et défensivement, malheureusement sans pouvoir capitaliser.

 

RRO_0228

Crédit photo Luc Laly

 

Dès la reprise, ce sont nos verts et bleus qui repartent sur la meilleure dynamique, piqués au vif. L’équipe est entreprenante et investit les 22 des oranges et noirs, malheureusement sans succès. Face à une équipe expérimentée en Fédérale 3, cela ne pardonne pas. Roubaix remet la main sur le ballon et inscrit un nouvel essai pour faire monter le score à 29-6. Les joueurs du Vélodrome continuent de tirer partie des fautes commises de part et d’autres pour inscrire 3 nouveaux points et profiter de l’exclusion sur carton jaune d’Alex Cousin. 32-6. Mais nos Villeneuvois ont de l’orgueil. Julien Perea, très actif depuis le début du match, perce magnifiquement le rideau adverse et permet à l’équipe de s’installer chez Roubaix. Après une belle touche, le maul s’organise et Ducatez aplatit, essai. Villeneuve réduit le score, 32-11. En fin de match, Roubaix inscrit un dernier essai pour clore la partie sur le score sans appel de 37 à 11.

Ce match reflète la dure réalité d’une Fédérale 3 qui n’autorise ni erreur, ni relâchement. Nos verts et bleus n’ont pas pu capitaliser sur le succès de la semaine précédente, mais ce revers est précieux car plein d’enseignements. Tous sont conscients du travail qu’il reste à effectuer pour continuer à progresser !

Le week-end prochain, nos seniors seront au repos. Puis, dès le dimanche 11 Octobre, c’est le retour à Théry pour la réception d’Amiens, nouveau derby qui promet d’être palpitant !

 

RRO_0362

Crédit photo Luc Laly

 

Article rédigé par Pierre Paitrault et Louis-Amphon Upravan